Assurance maladie au Portugal pour expatriés et touristes

assurance maladie Portugal
assurance maladie Portugal

Si vous envisagez d’aller au Portugal, que ce soit pour vous’y établir ou simplement pour des vacances, comprendre le fonctionnement de l’assurance maladie dans ce pays est essentiel. Vous vous interrogez sur la manière d’accéder à des soins de qualité ? Vous trouverez ici des informations précises et utiles sur le système de santé portugais, les différentes offres d’assurance disponibles et les étapes à suivre en cas de besoin médical urgent.

Le Portugal attire une multitude d’expatriés et de voyageurs avec son climat doux, sa culture riche, sa gastronomie diversifiée et son coût de la vie accessible. Toutefois, avant de boucler vos bagages, il est crucial de vous renseigner sur la couverture santé à laquelle vous aurez droit. Le système de santé au Portugal est assez structuré, associant un service public universel et sans frais, le Serviço Nacional de Saúde (SNS), et un secteur privé onéreux, qui propose des soins supplémentaires ou de rechange.

En fonction de votre situation personnelle, de votre nationalité, de la durée de votre séjour et de vos besoins spécifiques, sélectionner la bonne formule d’assurance santé devient alors une étape incontournable.

Comprendre le système de santé au Portugal

Au Portugal, le système de santé se caractérise par sa complexité, associant un service public universel et gratuit, nommé Serviço Nacional de Saúde (SNS), à un secteur privé payant, proposant des prestations complémentaires ou de remplacement. Votre choix de couverture santé dépendra de plusieurs critères, incluant votre statut, nationalité, durée de séjour, et besoins spécifiques.

Le système de santé publique vs privé

Financé par les fonds gouvernementaux, le SNS garantit un accès à des soins de santé essentiels pour tous. Les résidents légaux doivent s’enregistrer et obtenir un numéro d’utilisateur (Número de Utente) auprès de leur centre de santé local, ce qui leur permet d’accéder à une gamme de services de soins primaires, comme les consultations de médecine générale, les examens routiniers, les soins préventifs, et les orientations vers des spécialistes, en plus de couvrir les hospitalisations d’urgence et certaines prescriptions médicales.

D’un autre côté, le secteur privé offre des options de soins de haute qualité, bénéficiant souvent de délais d’attente réduits et de plus de flexibilité. Ce secteur inclut un vaste réseau de cliniques et d’hôpitaux privés, ainsi que des professionnels de santé exerçant à titre libéral.

Pour accéder aux soins privés, souscrire à une assurance santé volontaire est recommandé, afin de prendre en charge tout ou partie des coûts engendrés. De nombreuses compagnies d’assurance offrent divers plans, adaptés à divers besoins et budgets.

Accès aux soins pour les non-résidents

Les non-résidents de l’UE, de l’EEE ou de la Suisse, qui visitent le Portugal pour une courte durée, peuvent avoir accès au SNS en présentant leur carte européenne d’assurance maladie (CEAM), leur permettant de bénéficier des services de santé publics dans les mêmes conditions que les citoyens portugais, moyennant des frais modérés pour certains services.

Les visiteurs en provenance de pays hors UE, EEE ou Suisse, doivent opter pour une assurance voyage au Portugal ou une assurance santé internationale couvrant leurs besoins de santé pendant leur séjour au Portugal. Ces derniers devront également s’acquitter de la totalité des frais pour les services de santé publics ou privés.

Inscription au système de santé pour les expatriés

Les expatriés souhaitant résider au Portugal plus de six mois sont tenus de transférer leurs droits de santé vers le système de sécurité sociale portugais. Ce processus implique l’obtention d’un permis de séjour auprès du Service des étrangers et des frontières (SEF), et l’inscription à leur centre de santé local avec notamment :

  • Un passeport ou une carte d’identité ;
  • Un certificat d’inscription de citoyen de l’UE ou un titre de séjour ;
  • Un numéro fiscal portugais ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • La carte européenne d’assurance maladie ou une preuve d’affiliation à un autre régime spécial, le cas échéant.

Une fois inscrits, ils se verront attribuer un numéro d’utilisateur et désignés un médecin de famille, qui sera leur principal point de contact pour les soins de santé publics.

Options d’assurance santé pour les expatriés et les touristes

Partir au Portugal requiert une couverture santé adaptée, que vous soyez de passage pour peu de temps ou que vous prévoyiez de vous y installer. La nature de votre couverture dépendra de plusieurs facteurs, dont votre citoyenneté et votre statut résidentiel. Explorez les différentes options d’assurance santé fiables pour votre séjour.

La carte européenne d’assurance maladie pour les touristes

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) est essentielle pour les citoyens de l’UE, de l’EEE et de la Suisse, souhaitant accéder aux services de santé publiques au Portugal dans les mêmes conditions que les résidents locaux. Gratuite et valide pour deux ans (avec possibilité de renouvellement), elle s’obtient auprès de votre organisme d’assurance maladie.

Avec la CEAM, bénéficiez d’un accès au Service national de santé (SNS) pour des soins de santé essentiels. Ceci inclut des consultations générales ou spécialisées, des examens, des médicaments prescrits et des admissions aux urgences.

Notez cependant que des frais modérateurs sont appliqués à certains services, variables selon le type de prestation et les revenus du patient. Une consultation chez un généraliste peut ainsi coûter 5 euros, et un séjour hospitalier, 20 euros par jour.

Attention, la CEAM ne couvre pas les soins de santé privés ni les traitements esthétiques ou dentaires n’étant pas jugés médicalement nécessaires. Elle exclut aussi le rapatriement et les soins de maladies chroniques ou préexistantes. Une assurance voyage complémentaire est donc recommandée pour ces cas spécifiques.

Assurance santé privée pour les expatriés

Si votre séjour au Portugal excède six mois et que vous envisagez de vous y installer, ou si vous voulez investir au Portugal, il devient nécessaire de s’inscrire au système de santé portugais et d’obtenir un numéro d’utilisateur (Número de Utente) pour accéder au SNS.

Cependant, face à la longueur des délais d’attente, aux variations de qualité de service et au coût élevé des frais à la charge du patient, beaucoup choisissent de souscrire à une assurance santé privée. Pour les entrepreneurs, il est également judicieux de se renseigner sur les démarches pour ouvrir une société au Portugal, souvent considérées comme favorables grâce à une fiscalité au Portugal attractive.

Plusieurs assureurs proposent des formules variées, adaptées à tous les besoins et budgets. Comparer les offres en ligne ou consulter un courtier francophone peut s’avérer utile. Grâce à l’assurance privée, accédez à des soins de meilleure qualité, choisissez librement vos médecins, et profitez d’une couverture totale ou partielle des frais engagés ainsi que de services supplémentaires comme l’assistance en cas de rapatriement, la téléconsultation ou la prise en charge des frais optiques et dentaires.

Le système de santé portugais et les frais à prévoir

Quel que soit votre choix entre public et privé, il est essentiel de prévoir un budget pour vos frais de santé au Portugal. Avec un taux de participation financière patient parmi les plus élevés d’Europe (30% contre 15% en moyenne dans l’UE), s’informer au préalable sur les tarifs et modalités de remboursement est crucial. Les frais varieront selon le service, le secteur (public ou privé), votre revenu, et le niveau de couverture de votre assurance.

Procédures et conseils en cas d’urgence médicale au Portugal

Que ce soit en tant que touriste ou expatrié au Portugal, personne n’est à l’abri d’accidents ou de maladies. Avant de partir, il est donc sage de ouvrir un compte bancaire au Portugal pour faciliter la gestion financière en cas de problèmes médicaux imprévus.

Ceci peut être particulièrement important si vous choisissez de vivre au Portugal et que vous avez besoin d’accéder régulièrement à des services de santé.

Que faire en cas d’urgence ?

En cas de besoin urgent d’assistance médicale au Portugal, composez le 112, numéro d’urgence européen. Ce service gratuit est disponible 24/7. L’opérateur recueillera des informations sur l’urgence, votre localisation, votre numéro de téléphone et des détails sur la personne concernée. Mentionnez au début de l’appel si vous ne parlez pas portugais afin d’être redirigé vers un opérateur francophone.

Selon votre situation, l’opérateur peut envoyer une ambulance, alerter les pompiers ou prévenir la police. Si possible, vous serez orienté vers un service de soins permanents ou l’hôpital public le plus proche.

Pour des urgences non critiques, la ligne Saúde 24 au 808 242 424 offre des conseils médicaux et vous guidera vers le service adéquat.

Remboursement des soins médicaux

Si vous êtes citoyen de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, ou de la Suisse et possédez une carte européenne d’assurance maladie (CEAM), vous aurez droit aux soins médicaux publics au Portugal aux conditions locales.

Des frais d’utilisation, variant selon les prestations et votre revenu, seront toutefois applicables. Par exemple, une visite médicale peut vous coûter 5 euros, et un séjour hospitalier, 20 euros quotidiens.

Sans CEAM, ou hors UE/EEE/Suisse, les soins publics ou privés seront à votre charge au tarif plein, à moins d’une couverture par une assurance voyage ou santé internationale. Gardez vos factures et reçus pour tout remboursement par votre assurance.

Comment trouver un médecin ou un hôpital ?

Pour consulter un médecin au Portugal, vous pouvez opter pour le secteur public en vous rendant au centre de santé de votre lieu de résidence pour un rendez-vous avec un médecin de famille attribué. Sans inscription, vous devrez présenter votre CEAM ou passeport et payer les frais requis.

Les médecins de famille peuvent vous référer à un spécialiste, bien que les délais peuvent parfois être longs. Dans le secteur privé, le choix de médecin, spécialiste, clinique ou hôpital vous appartient selon vos préférences et budget, avec des services généralement plus rapides et de meilleure qualité mais à des coûts plus élevés.

Pour approfondir vos connaissances sur l’assurance maladie au Portugal, visitez les sites officiels du SNS, de la Sécurité sociale portugaise ou de l’ambassade de France au Portugal. Songez à obtenir un devis gratuit et personnalisé auprès d’assureurs internationaux spécialisés, qui sauront vous proposer une offre correspondant parfaitement à vos attentes et ressources. Profitez dès maintenant de cette opportunité pour partir vers le Portugal l’esprit tranquille !

Tags :
Assurance, Portugal
Share This :

Notre Recommandation Pour Votre Création d’Entreprise :

COUPON -15% : GIVEABOOST

Un Projet d'Expatriation ? Rencontrez un conseiller francophone

Détails de l’événement :