Assurance maladie en Irlande : guide complet pour les expatriés

assurance maladie Irlande
assurance maladie Irlande

Vous envisagez de vous installer ou de travailler en Irlande mais vous vous posez des questions sur le fonctionnement de leur système de santé ? Vous voulez savoir comment vous assurer contre les maladies ?

Cet article est votre guide complet sur l’assurance maladie en Irlande. Nous couvrons tout, des régimes publics et privés aux droits des expatriés, en passant par les formalités à accomplir. Nous offrons un guide détaillé pour ceux qui envisagent de s’expatrier en irlande et cherchent à comprendre l’assurance maladie.

L’attrait de l’Irlande pour les Français souhaitant expatrier est indéniable, que ce soit pour le travail, la famille ou des raisons personnelles. D’après le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le pays compte environ 20 000 résidents français en 2021.

Cependant, avant de vivre en Irlande, il est crucial de se renseigner sur le système de santé irlandais, la fiscalité en Irlande et les autres aspects administratifs essentiels à une expatriation réussie.

Comprendre le système de santé irlandais

Le système de santé irlandais associe éléments publics et privés sous l’égide du Health Service Executive (HSE), l’organisation chargée de sa planification, prestation et gestion.

Services publics vs services privés

Du côté public, le financement provient du gouvernement et tous les résidents peuvent y accéder, bien que les services ne soient ni gratuits ni universels. La population est divisée en deux catégories d’éligibilité :

  • Les détenteurs d’une carte médicale bénéficient d’une large gamme de services et médicaments gratuitement. Plus de 30 % des Irlandais possèdent cette carte.
  • Ceux sans carte médicale, confrontés à des frais pour les services publics, à l’exception des urgences hospitalières et des soins maternels et infantiles, avec des coûts plafonnés ou réduits selon leurs revenus et situations.

Le secteur privé, proposé par des acteurs indépendants (cliniques, hôpitaux, médecins), promet une qualité et une rapidité d’accès supérieures, au prix d’une facture plus élevée.

Près de 40 % des Irlandais ont une assurance privée, en complément ou remplacement de la couverture publique.

Fonctionnement de l’assurance maladie pour les résidents

Être considéré comme résident ordinaire par le HSE, soit avoir vécu en Irlande au moins un an ou prévoir de le faire, est requis pour accéder aux soins publics.

Ceux ne répondant pas à cette exigence doivent démontrer leur éligibilité autrement, par exemple via un statut d’expatrié, une affiliation à la sécurité sociale d’origine ou une carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

La CEAM, valide deux ans et obtenue via votre caisse d’origine, facilite l’accès aux soins lors de séjours temporaires dans l’UE, aux conditions locales, excluant les soins planifiés et privés.

Concernant l’assurance privée, il est conseillé de comparer les offres pour trouver la couverture adaptée, incluant éventuellement hospitalisation, consultations, médicaments, soins dentaires et optiques. Les tarifs varient selon plusieurs critères individuels.

Naviguer dans le système de santé en tant qu’expatrié

En tant qu’expatrié en Irlande, il est essentiel de connaître les démarches pour accéder aux services de santé, comme ouvrir un compte bancaire en Irlande, nécessaire pour les transactions quotidiennes et obtenir le numéro PPS.

Pour ceux souhaitant concrétiser leur projet d’entreprise, savoir comment ouvrir une société en Irlande sera un atout considérable dans un environnement économique favorable. Ce guide vous aidera également à vous orienter entre les choix des services publics et privés pour votre couverture santé en Irlande.

Obtenir un numéro PPS et l’importance de la carte médicale (Medical Card)

Le numéro PPS (Personal Public Service) est indispensable pour accéder aux nombreux services publics en Irlande, y compris les soins de santé. Pour ce faire, présentez un justificatif d’identité, de domicile, de votre motif de séjour et de votre statut de résidence. La demande peut être réalisée en ligne ou auprès d’un centre d’attribution PPS.

La carte médicale (Medical Card), quant à elle, garantit l’accès à des soins de santé gratuits ou à moindre coût dans le secteur public, selon vos revenus et besoins médicaux. Avec cette carte, vous bénéficiez de consultations généralistes, de traitements hospitaliers, de médicaments prescrits et de soins dentaires sans frais. Obtenez votre carte médicale en faisant une demande en ligne ou par courrier.

Options d’assurance privée pour expatriés

Pour un service de qualité supérieure, des délais d’attente réduits et davantage d’options de soin dans le secteur privé, l’assurance santé privée est une alternative. De nombreux assureurs proposent des plans ajustés aux besoins et au budget des expatriés. Comparez les offres sur des plateformes dédiées telles que [International-Santé] ou [Expat.com].

Une assurance santé internationale qui offre une couverture dans plusieurs pays, y compris pour une assurance voyage en Irlande, peut également être une option intéressante pour ceux qui se déplacent fréquemment ou souhaitent avoir une couverture étendue pour leur séjour à l’étranger.

Utiliser la carte européenne d’assurance maladie (EHIC) en Irlande

Les citoyens de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de la Suisse ont le droit d’utiliser la carte européenne d’assurance maladie (EHIC) en Irlande. Elle permet d’accéder aux soins médicaux nécessaires pendant un séjour temporaire, aux mêmes conditions et tarifs que les résidents irlandais.

La carte EHIC, valide pour deux ans, est à demander auprès de votre propre assurance maladie. Toutefois, elle ne prend pas en charge les soins médicaux programmés ni ceux effectués dans le secteur privé.

Aperçu des prestations et procédures clés

En Irlande, le système de santé offre une gamme de prestations et procédures, qui varient en fonction de votre choix entre services publics et privés, ainsi que de votre éligibilité. Voici une introduction aux éléments essentiels à comprendre pour naviguer dans les soins de santé en Irlande.

Soins primaires et spécialisés : accès et remboursements

Les soins primaires englobent les services de santé de première ligne fournis par des médecins généralistes, infirmiers, dentistes et pharmaciens, tandis que les soins spécialisés concernent les traitements nécessitant des compétences spécifiques de la part des médecins spécialistes, chirurgiens et psychiatres.

Dans le secteur public, l’accès aux soins primaires et spécialisés nécessite soit une carte médicale, soit le paiement de frais. Les détenteurs de carte médicale bénéficient de consultations gratuites chez les médecins généralistes ou spécialistes conventionnés par le HSE.

Les individus sans carte médicale encourent des frais de 50 à 60 euros pour une consultation chez un médecin généraliste, et de 100 à 200 euros pour voir un spécialiste.

Dans le secteur privé, l’accès aux soins requiert une assurance santé privée ou le paiement direct. Bien que généralement plus onéreux, ce secteur offre davantage de choix et de rapidité. Les assurances privées remboursent une partie ou la totalité des coûts de soins, en fonction de la couverture souscrite.

Pharmacie et prescriptions : ce que vous devez savoir

Les pharmacies délivrent des médicaments, soit sur ordonnance, soit en vente libre. Les bénéficiaires de la carte médicale reçoivent gratuitement les médicaments prescrits figurant sur la liste de remboursement du HSE. Sans carte, les patients paient pour leurs médicaments, mais le Drug Payment Scheme limite leurs dépenses à 144 euros mensuels.

Les assurances santé privées peuvent aussi participer au remboursement des médicaments.

Hospitalisation : services et prise en charge financière

Les services hospitaliers englobent les urgences, les soins programmés, les interventions de jour et les traitements de longue durée. Les hôpitaux peuvent être publics, privés ou mixtes.

Les détenteurs d’une carte médicale sont exemptés de frais pour les services hospitaliers publics sur recommandation d’un médecin généraliste. Sans cette carte, le coût est de 100 euros par jour, plafonné à 800 euros par an.

Les services hospitaliers privés, quant à eux, sont plus onéreux mais offrent plus de confort et moins d’attente. Les frais d’hospitalisation peuvent être couverts en grande partie ou intégralement par les assurances santé privées, selon la police choisie.

Maternité et autres prestations spécifiques

Certaines prestations répondent aux besoins spécifiques de groupes particuliers, tels que les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées ou handicapées. Elles peuvent inclure des services préventifs, curatifs, palliatifs, des aides matérielles, ou des allocations.

Les soins maternels et infantiles sont offerts gratuitement dans le secteur public aux femmes enceintes, qu’elles aient ou non une carte médicale. Ces services englobent les visites prénatales, les screenings, l’accouchement, les soins postnatals et les vaccinations. Les services privés sont aussi une option, moyennant des frais ou via une assurance santé privée.

Il est temps de préparer votre expatriation en Irlande pour profiter pleinement de ce pays dynamique et accueillant. Pour des informations complémentaires ou des conseils, tournez-vous vers les sites officiels du HSE, de l’ambassade de France en Irlande ou de l’Union européenne. Vous pouvez aussi vous rapprocher des associations d’expatriés en Irlande, telles que [Accueil Irlande] ou [Français du monde], qui seront ravis de vous accompagner dans votre intégration et vous orienter.

Tags :
Assurance, Irlande
Share This :

Notre Recommandation Pour Votre Création d’Entreprise :

COUPON -15% : GIVEABOOST

Un Projet d'Expatriation ? Rencontrez un conseiller francophone

Détails de l’événement :