Sommaire

SASU et URSSAF : les informations clés

sasu et Urssaf

Bienvenue dans cet article passionnant où nous allons plonger tête la première dans les méandres de la création d’une SASU et de ses relations tumultueuses avec l’URSSAF. Si vous envisagez de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale en créant votre SASU, vous êtes au bon endroit ! Chez Give a Boost, nous sommes de véritables experts en rédaction de business plan, et nous allons vous donner toutes les informations pratiques et pertinentes pour réussir votre démarche. Accrochez-vous, ça va secouer !

Qu’est-ce qu’une SASU et quels sont ses avantages ?

La SASU, ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, est une forme juridique qui permet à un associé unique de créer sa propre entreprise en bénéficiant d’une responsabilité limitée à ses apports. Vous voilà donc à l’abri des créanciers avides qui rêvent de mettre la main sur vos biens personnels ! C’est une bouffée d’air frais, non ?

Mais attention, tout n’est pas rose dans le monde de la SASU. Le taux de cotisations sociales peut vous faire pâlir si vous décidez de vous rémunérer en tant que président de votre SASU. Et oui, l’URSSAF est là, tapie dans l’ombre, prête à vous prélever ses précieuses cotisations. Mais rassurez-vous, nous allons vous expliquer tout cela en détail.

Les étapes pour créer votre SASU

Ça y est, vous avez décidé de vous lancer dans la grande aventure entrepreneuriale avec une SASU ? Félicitations ! Voici les étapes à suivre pour donner vie à votre projet :

  1. Domiciliation de la SASU : Choisissez un lieu où établir le siège social de votre SASU. Cela peut être votre domicile personnel, mais attention aux colis surprises de l’URSSAF qui pourraient débarquer à l’improviste !
  2. Rédaction des statuts : Imaginez les règles du jeu pour votre SASU en rédigeant ses statuts. Soyez créatif, mais pas trop farfelu, l’URSSAF aime quand tout est bien cadré.
  3. Dépôt de capital : Déposez les fonds correspondant au capital social de votre SASU sur un compte bancaire dédié. Vous pouvez déjà sentir le doux frisson de l’argent qui s’échappe… vers l’URSSAF, bien sûr !
  4. Immatriculation : Soumettez votre dossier complet via le guichet unique et obtenez votre immatriculation au registre du commerce. Vous entrez dans la cour des grands, mais l’URSSAF vous surveille de près.

SASU rémunérée vs SASU non rémunérée : le match des cotisations

Votre SASU est enfin immatriculée, c’est le moment de vous poser LA question cruciale : allez-vous vous rémunérer en tant que président de la SASU ou allez-vous jouer la carte de la non-rémunération ?

Si vous choisissez de vous verser une rémunération, préparez-vous à affronter le taux de cotisations sociales élevé de l’URSSAF. Vous allez devoir casquer, mais au moins vous bénéficierez d’une couverture sociale comme un salarié lambda. C’est l’assimilation à la société, vous êtes désormais un membre à part entière du système. Un conseil, gardez un œil sur votre compte en banque, les prélèvements sociaux peuvent surgir comme des ninjas !

En revanche, si vous choisissez de ne pas vous rémunérer, vous pouvez profiter d’une période d’allègement des charges, surtout si vous êtes éligible à l’ACCRE/ACRE. Oui, c’est un peu comme une remise spéciale « créateur d’entreprise » pour vous encourager à survivre dans la jungle entrepreneuriale. Allez, ça vaut le coup de faire quelques économies, non ?

Les cotisations sociales en SASU : tout un art !

Parlons maintenant chiffres, car oui, c’est là que ça devient sérieux. Les cotisations sociales en SASU représentent en moyenne 82 % de la rémunération nette. C’est un peu comme si vous vous offriez un beau cadeau, mais que l’URSSAF décidait de mettre la main dessus avant que vous ayez le temps de dire « ouf ».

En détaillant un peu plus, on trouve 54 % de charges patronales et 28 % de charges salariales. Vous voilà donc avec un joli cocktail de prélèvements, servis par l’URSSAF bien sûr ! Un petit conseil, ne comptez pas sur les pourboires, il n’y en a pas ici.

Déclarer et payer ses cotisations sociales : une danse bien réglée

Vous voilà lancé dans la grande valse des déclarations et des paiements de cotisations sociales. Pas de panique, c’est une danse bien réglée, à laquelle vous devrez vous plier chaque mois ou chaque trimestre. L’URSSAF ne tolère pas les pas de travers, soyez ponctuel comme une horloge suisse.

Pour déclarer, rendez-vous sur le guichet unique, le nouvel acteur incontournable de votre aventure entrepreneuriale. Remplissez les informations demandées, et hop, votre déclaration est prête à être envoyée à l’URSSAF, le maître des lieux.

Quant au paiement, il intervient généralement 15 jours après le versement de la rémunération. Soyez sûr d’avoir mis de côté le montant nécessaire, car l’URSSAF n’apprécie pas les mauvais payeurs. On vous aura prévenu !

Comparaison avec l’auto-entrepreneuriat : une SASU vaut-elle le coup ?

Laissez-nous vous donner notre avis sur la question : oui, la SASU vaut le coup ! Certes, les cotisations sociales peuvent sembler élevées, mais en tant que président de SASU, vous bénéficiez d’une réelle protection sociale et d’une responsabilité limitée. Et ça, ça n’a pas de prix, n’est-ce pas ?

Comparée à l’auto-entrepreneuriat, la SASU offre une véritable dimension professionnelle et la possibilité d’accueillir des associés si vous le souhaitez. C’est un peu comme passer du statut d’apprenti à celui de maître, vous prenez les rênes de votre destinée entrepreneuriale.

Alors, êtes-vous prêt à donner un Boost à votre SASU en affrontant vaillamment l’URSSAF ? Vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre démarche et nous sommes là pour vous soutenir dans cette aventure ! Allez, foncez, soyez audacieux, et que l’URSSAF soit avec vous !

FAQ – Réponses aux questions brûlantes sur la SASU et l’URSSAF

Quelles différences entre une SASU et une SAS ?

La SASU est une forme unipersonnelle de la SAS, avec un seul associé, alors que la SAS peut avoir plusieurs associés. La SASU est un peu comme le loup solitaire de la meute des SAS !

Quels sont les avantages du régime social du président de SASU ?

Le président de SASU bénéficie d’une couverture sociale en tant qu’assimilé-salarié, avec une responsabilité limitée à ses apports. C’est comme si vous aviez votre propre super-héros de la protection sociale !

Quels sont les taux de cotisations sociales en SASU ?

Les cotisations sociales représentent environ 82% de la rémunération nette du président de SASU, se décomposant en charges patronales et salariales. Un vrai casse-tête pour jongler avec les chiffres, mais on sait que vous êtes à la hauteur !

Comment payer les cotisations sociales de ma SASU à l’URSSAF ?

Les cotisations sociales doivent être payées en ligne via le guichet unique, généralement 15 jours après le versement de la rémunération. Un peu comme si vous deviez faire un virement mensuel à votre colocataire URSSAF pour qu’il puisse payer ses factures !

Quelles démarches pour bénéficier de l’ACCRE/ACRE en SASU ?

L’ACCRE/ACRE permet une réduction des cotisations sociales. Pas besoin de courir partout pour en bénéficier, c’est automatique, comme si l’URSSAF vous faisait une petite fleur !

Conclusion

Voilà, nous arrivons au terme de notre passionnante plongée dans l’univers complexe de la SASU et de ses relations tumultueuses avec l’URSSAF. Vous voilà désormais armé de toutes les informations pratiques et pertinentes pour créer votre SASU en toute sérénité et affronter vaillamment les prélèvements de l’URSSAF.

N’oubliez pas que la création d’une SASU est une aventure entrepreneuriale exaltante, mais qui demande un brin de courage et une bonne dose de détermination. En choisissant la SASU, vous bénéficiez d’une réelle protection sociale et de la possibilité d’évoluer vers une SAS classique si vous le souhaitez. Vous avez le pouvoir entre vos mains !

Fondateur de Give a Boost

Hugo MASSUCCI

Diplômé de SKEMA Business School, Hugo accompagne depuis 2019 plusieurs centaines d’entrepreneurs chaque année souhaitant s’implanter en Europe ou en Afrique. Son expertise en stratégie d’entreprise lui a permis d’obtenir des accords bancaires pour plus de 97% des porteurs de projet accompagnés.

Vous avez une question ?

Give a Boost est un cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies d’entreprises et a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs dans leurs prises de décisions en amont de la création de leur société.

À propos
Give a Boost
16 rue de la digue,
59800 Lille
contact@giveaboost.fr
+33 6 23 40 05 90

© Give a Boost 2024 – Tous droits réservés – Mentions légales – Conditions générales – Politique de confidentialité

Vous n'êtes plus qu'à un clic
de votre guide !