Sommaire

SASU : salaire ou dividendes ?

sasu : salaire ou dividendes

BAujourd’hui, nous allons explorer le passionnant débat entre le versement d’un salaire ou de dividendes dans une SASU. Si vous êtes un entrepreneur à la tête d’une SASU, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure option pour optimiser votre rémunération. Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous guider à travers les subtilités de ce choix crucial.

Qu’est-ce qu’une SASU ?

Commençons par le commencement ! Une SASU est une Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, une forme juridique d’entreprise composée d’un associé unique. Oui, vous avez bien entendu, un seul associé ! Imaginez-vous en roi ou en reine des lieux, détenteur unique des rênes de l’entreprise.

Définition et principes d’une SASU

Dans une SASU, vous êtes le maître du jeu. C’est vous qui décidez des règles et de l’organisation de la société, ainsi que du montant du capital social. Vous pouvez également nommer un président pour gérer les affaires au quotidien, que ce soit vous-même ou une tierce personne. Faites attention toutefois, car le président endosse une grande responsabilité !

Avantages et inconvénients de choisir la forme SASU

La SASU offre des avantages séduisants. Vous bénéficiez de règles de constitution et de fonctionnement allégées par rapport à d’autres formes juridiques. Pas besoin de rapport de gestion annuel ou de dépôt au greffe du tribunal de commerce en deçà d’un certain seuil d’activité. Et cerise sur le gâteau, votre responsabilité est limitée au montant de votre apport au capital social.

Mais ne soyez pas trop vite charmé, car avec le pouvoir vient aussi la responsabilité. Le président peut être tenu responsable civilement et pénalement en cas de mauvaise gestion. Prenez garde à ne pas tomber dans le côté obscur de la force entrepreneuriale !

Rémunération en salaire en SASU

Parlons maintenant de la fameuse rémunération en salaire, un classique dans le monde de l’entreprise. En optant pour un salaire, vous devenez un assimilé-salarié, avec tout ce que cela implique en termes de protection sociale, d’imposition et de formalités administratives. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous dévoiler les dessous de cette rémunération bien apprêtée.

Protection sociale du président en tant qu’assimilé-salarié

Être assimilé-salarié, c’est comme faire partie d’une grande famille. Vous serez rattaché au régime général de la Sécurité sociale, avec les mêmes garanties et protections sociales que les salariés cadres. C’est tout de même rassurant de savoir que vous serez couvert en cas de pépin, n’est-ce pas ? Mais attention, pour valider quatre trimestres de cotisation retraite, vous devrez vous verser un salaire minimum chaque mois. Le prix à payer pour une retraite dorée !

Imposition des revenus du président en tant qu’assimilé-salarié

Passons maintenant à la question qui fâche : l’impôt ! Comme tout bon salarié, vous devrez déclarer votre salaire dans le cadre de votre déclaration de revenus annuelle. Celui-ci viendra s’ajouter aux autres revenus du foyer fiscal soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Attention aux tranches d’imposition, elles peuvent vous jouer des tours !

Mais ne pleurez pas trop vite, car il y a aussi du positif à tirer de cette rémunération en salaire. Le montant du salaire que vous vous versez est une charge déductible du résultat imposable de la SASU, ce qui réduit le montant de l’impôt sur les sociétés. Une belle opportunité de faire des économies tout en assurant votre protection sociale.

Versement de dividendes en SASU

Passons maintenant aux dividendes, cette douce mélodie des actionnaires qui résonne dans les oreilles des associés uniques de SASU. Ah, les dividendes, symboles de réussite et de prospérité pour tout entrepreneur qui se respecte. Mais méfiez-vous, derrière cette mélodie enchanteresse se cachent aussi des réalités fiscales et administratives qu’il ne faut pas négliger.

Implications en matière de protection sociale pour l’associé unique

Ah, les dividendes, le doux son des profits qui tombent dans votre poche sans passer par la case Sécurité sociale. Oui, vous avez bien compris, les dividendes n’entraînent aucune cotisation sociale de la part de la SASU. Vous pouvez vous réjouir d’alléger les charges de votre entreprise, mais attention, cela signifie également que vous n’aurez aucune protection pour l’Assurance maladie et l’Assurance retraite. C’est le prix à payer pour devenir un véritable capitaine d’industrie !

Imposition des dividendes perçus par l’associé unique

Les dividendes, c’est comme les bonbons : c’est délicieux, mais ça donne parfois mal au ventre. En 2018, le gouvernement a mis en place le fameux Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), alias Flat Tax. Résultat ? Vos dividendes sont imposés à hauteur de 12,8 %, auxquels s’ajoutent les prélèvements sociaux équivalents à 17,2 %. Un joli cocktail fiscal qui vous laisse sur une note amère.

Mais rassurez-vous, tout n’est pas perdu ! Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu. À vous de jongler avec les options pour trouver le meilleur compromis.

Stratégies d’optimisation : salaire ou dividendes en SASU ?

Assez parlé de chiffres et de calculs, passons maintenant aux stratégies d’optimisation pour jongler entre salaire et dividendes. Car oui, il y a des combines à explorer pour que vous puissiez tirer le meilleur parti de votre rémunération en tant que président de SASU.

Cumul du statut de président et d’associé unique : avantages et inconvénients

Le cumul du statut de président et d’associé unique, c’est un peu comme jongler avec deux balles en l’air. Vous avez un contrôle total sur votre entreprise tout en profitant des avantages propres à chaque statut. Mais attention, jongler peut aussi être risqué, surtout si vous vous perdez dans les méandres de la rémunération !

Optimisation de la protection sociale du dirigeant en SASU

La protection sociale, c’est un peu comme une assurance pour votre entreprise et pour vous-même. Être assimilé-salarié offre de nombreux avantages en matière de remboursement de soins, d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail, ou encore de pension de retraite. C’est comme un filet de sécurité qui vous soutient dans les moments difficiles. Mais bien sûr, tout cela a un coût, à vous de décider si cela vaut la peine d’investir pour votre avenir.

Optimisation de la fiscalité en choisissant entre salaire et dividendes

La fiscalité, c’est un peu comme un jeu d’équilibre. Vous devez jongler entre les charges déductibles du résultat fiscal en choisissant le salaire et l’imposition des dividendes en fonction du PFU ou du barème progressif. C’est tout un art de jongler avec les chiffres pour payer moins d’impôts tout en gardant une protection sociale convenable.

Comparaison entre salaire et dividendes en SASU

Alors, maintenant que nous avons décortiqué les deux options, salaire et dividendes, faisons une petite comparaison pour voir qui sortira vainqueur de ce duel acharné.

Avantages et inconvénients du salaire en tant qu’assimilé-salarié

Le salaire, c’est comme un bon vieux classique. Vous avez la sécurité de la protection sociale, mais aussi le fardeau des cotisations à payer. C’est un équilibre à trouver entre protection et coût, comme si vous deviez choisir entre un gâteau au chocolat décadent et une salade légère. À vous de décider ce qui vous convient le mieux !

Avantages et inconvénients des dividendes pour l’associé unique

Les dividendes, c’est comme un fruit juteux qu’on cueille dans son propre jardin. Vous n’avez pas à vous soucier des cotisations sociales, mais vous êtes soumis à une imposition spécifique. C’est un peu comme si vous deviez choisir entre un verre de vin ou une tasse de thé pour accompagner votre dessert. Faites attention à ne pas vous enivrer de cette douceur fiscale !

Quand privilégier le salaire en SASU ?

Le salaire, c’est comme une sécurité dans les moments difficiles. Si vous avez besoin d’une protection sociale solide et d’un filet de sécurité pour vous et votre famille, le salaire est probablement le meilleur choix. C’est un peu comme si vous mettiez une veste chaude pour affronter les rigueurs de l’hiver.

Quand privilégier les dividendes en SASU ?

Les dividendes, c’est comme un petit plaisir qu’on s’accorde après une longue journée de travail. Si vous avez déjà une bonne protection sociale par ailleurs et que vous cherchez à optimiser votre fiscalité, les dividendes pourraient être la cerise sur le gâteau. C’est un peu comme si vous vous offriez une petite douceur en plus de votre repas principal.

FAQ – Salaire ou dividendes en SASU

Vous avez encore des questions sur la rémunération en SASU ? Pas de souci, nous avons préparé une petite FAQ pour éclairer vos lanternes.

Quels sont les avantages de choisir une SASU plutôt qu’une autre forme juridique ?

La SASU offre une grande souplesse dans son fonctionnement, des formalités administratives allégées et une responsabilité limitée pour l’associé unique. C’est comme si vous aviez le meilleur des mondes en une seule forme juridique !

Quels sont les risques de responsabilité pour le président de la SASU ?

Le président de la SASU peut voir sa responsabilité civile et pénale engagée en cas de mauvaise gestion. Comme si vous étiez le capitaine d’un navire, vous devez naviguer avec prudence pour éviter les écueils.

Quelles sont les obligations comptables d’une SASU ?

En tant que SASU, vous avez quelques obligations comptables à respecter, mais elles sont moins contraignantes que dans d’autres formes juridiques. C’est comme si vous deviez garder votre bureau en ordre, mais sans trop de paperasse à gérer.

Comment déterminer le montant du salaire en tant que président de SASU ?

Le montant du salaire que vous vous versez en tant que président de SASU est librement défini, mais il doit être cohérent avec votre activité et les revenus de l’entreprise. C’est un peu comme si vous décidiez de votre salaire en fonction de vos performances et de vos besoins.

Quelle est la différence entre une SASU et une EURL en termes de rémunération ?

La principale différence réside dans le statut social du dirigeant. En SASU, le président est assimilé-salarié, tandis qu’en EURL, le gérant relève du régime des travailleurs non-salariés. C’est un peu comme si vous deviez choisir entre porter un costume ou des vêtements décontractés pour diriger votre entreprise.

Et voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour faire votre choix entre salaire et dividendes dans votre SASU. À vous de jongler avec les options pour trouver le meilleur équilibre entre protection sociale et fiscalité. Faites preuve de prudence, mais aussi d’audace dans votre aventure entrepreneuriale !

Fondateur de Give a Boost

Hugo MASSUCCI

Diplômé de SKEMA Business School, Hugo accompagne depuis 2019 plusieurs centaines d’entrepreneurs chaque année souhaitant s’implanter en Europe ou en Afrique. Son expertise en stratégie d’entreprise lui a permis d’obtenir des accords bancaires pour plus de 97% des porteurs de projet accompagnés.

Vous avez une question ?

Give a Boost est un cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies d’entreprises et a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs dans leurs prises de décisions en amont de la création de leur société.

À propos
Give a Boost
16 rue de la digue,
59800 Lille
contact@giveaboost.fr
+33 6 23 40 05 90

© Give a Boost 2024 – Tous droits réservés – Mentions légales – Conditions générales – Politique de confidentialité

Vous n'êtes plus qu'à un clic
de votre guide !