Sommaire

Réaliser l’étude de marché d’un fleuriste

étude de marché d'un fleuriste

Si vous avez la main verte et que souhaitez ouvrir une magnifique boutique de fleurs, vous n’aurez d’autres choix que de passer par une étape indispensable : l’étude de marché d’un fleuriste.

Cela permettra d’assurer une situation optimale pour votre nouveau quotidien rythmé par la composition florale, la botanique et la livraison de bouquets.

Mais pour affiner votre projet et avant de vous lancer dans le choix des meilleures fleurs et de vous lancer dans votre nouveau métier de fleuriste, comme vous le savez, il faut investir dans votre étude de marché.

 Découvrez dans ce guide les étapes clés pour faire ce travail essentiel, préliminaire à la création de votre fonds de commerce.

Les objectifs de l’étude de marché d’un fleuriste

Peu importe le type d’entreprise ou d’activité que vous souhaitez créer, une étude de marché a toujours le même objectif : celui d’évaluer le potentiel commercial de votre projet.

Les questions à se poser lorsque l’on commence à faire l’étude de marché d’un fleuriste.

Tout d’abord, la première étape visera à vérifier que le marché n’est pas saturé par des offres concurrentes en termes de magasins de fleurs.

Posez-vous les questions suivantes :

La ville où vous envisagez de vous installer en tant que fleuriste peut-elle supporter l’arrivée d’un nouvel artisan fleuriste ?

L’offre actuelle est-elle suffisante pour répondre à la demande d’un point de vue quantitatif et qualitatif ?

Existe-t-il un segment de clientèle précis qui n’est actuellement pas satisfait de l’offre florale existante ?

Votre étude de marché d’un fleuriste sera votre opportunité d’identifier un concept de magasin de fleurs qui aura toutes les chances de réussir dans le secteur que vous visez.

Ce travail, certes long mais obligatoire, vous permettra également de rassembler toutes les informations nécessaires pour évaluer les ventes potentielles sur le marché.

Lorsque vous vous attellerez à cette tâche, gardez cette phrase à l’esprit : une société sur deux ne survie pas au-delà de 5 ans. En concentrant le temps nécessaire, vous pouvez vous poser les bonnes questions et réduire le risque d’échec.

Réaliser l’étude de marché d’un fleuriste vous permettra de cerner vos objectifs commerciaux et les produits que vous souhaitez proposer. De ce fait, vous saurez comment obtenir des parts de marché face à vos concurrents.

Tendances globales du marché des fleurs : une caractéristique importante de l’étude de marché d’un fleuriste

Dans cette partie de l’étude de marché, vous essayerez de recueillir des informations sur l’ensemble du secteur, en particulier au niveau national.

Il s’agit vraiment de savoir si le marché des fleurs et plantes est en croissance. Ou au contraire, a-t-on du mal à voir la croissance des vente de fleurs ces dernières années et leurs bénéfices ?

 À quels défis les fleuristes sont-ils confrontés aujourd’hui ?

Quelques facteurs et sources d’information sur ce point :

On sait que, même si le secteur résiste plutôt bien, la crise a affecté le panier de consommation moyen. Et plus de six experts de l’industrie sur dix pensent que l’industrie est en déclin.

De plus, les fleuristes réputés font face à une concurrence croissante de la grande distribution et d’Internet, sans oublier les grandes franchises et les magasins spécialisés, qui disposent d’une plus grande puissance de feu par rapport à la grande distribution.

D’autre part, nous savons aussi que de nombreux fleuristes devront prendre leur retraite dans les dix prochaines années. Des places seront disponibles : en 2011, 30% des acteurs de l’industrie étaient âgés de 50 ans ou plus.

Il serait intéressant d’analyser les principales difficultés rencontrées par les fleuristes lors de votre étude de marché :

Subissent-ils la pression des fournisseurs ? Ont-ils du mal à recruter du personnel qualifié ?

Vous devrez également prendre le temps de vous concentrer sur les segments les plus prometteurs. Par exemple, nous savons que le marché des fleuristes funéraires se comporte légèrement mieux que les autres segments. Ainsi, la réalisation de compositions florales spécialisées destinées au deuil et aux obsèques peut se montrer intéressant pour l’activité de son magasin.

Les attentes des consommateurs chez le fleuriste

Dans cette partie fondamentale de l’étude de marché d’un fleuriste, vous devrez faire attention aux habitudes et aux attentes de vos consommateurs. Quelle est la fréquence d’achat de fleurs et autres plantes ? Quel est le panier moyen des clients chez le fleuriste ? Évidemment, on sait que cela varie d’une marque à l’autre, mais la moyenne se situe généralement aux alentours de 25 €.

Quels sont les produits les plus populaires ? Les fleurs coupées sont le produit préféré des clients, mais nous savons aussi qu’ils recherchent des fleurs fraîches qui durent plus longtemps. Selon la Fédération des fleuristes français, environ la moitié des fleuristes sont des professionnels ; d’autres proposent des magasins multi-concepts et vendent des articles de décoration en parallèle. Internet est aussi un enjeu important et nous savons que l’avenir de ce métier s’écrira aussi dans le numérique et via la livraison de fleurs.

Vérifiez le statut réglementaire nécessaire pour devenir fleuriste : l’aspect légal de l’étude de marché d’un fleuriste

Votre étude de marché vous permettra également d’appréhender la réglementation en vigueur. Vous devrez vous poser la question suivante :

Avez-vous besoin d’un diplôme ou d’une formation spécifique pour devenir fleuriste ?

Où en est la réglementation actuelle ? Existe-t-il des lois (au niveau national et européen) qui s’appliquent dans ce domaine ?

Existe-t-il des risques importants à prendre en compte pour exercer le métier ?

Où puis-je trouver des informations sur le marché aux fleurs ?

Par exemple, pour tout ce qui concerne les informations statistiques, vous devez vous rendre sur les sites de l’INSEE et d’Eurostat ou sur les sites de sociétés d’études comme Xerfi.

Les recherches publiées par les cabinets de conseil vous aideront également, tout comme le journalisme professionnel et économique. Les rapports de la Fédération Française des Fleuristes seront également une ressource précieuse pour faire votre étude de marché d’un fleuriste.

Bien sûr, n’oubliez pas d’aller à la rencontre de vos futurs confrères et clients. Vous pouvez mettre en place un questionnaire lors de votre étude de marché de fleuriste afin d’interroger vos homologues et consommateurs. Ils vous fourniront des informations précieuses pour l’ouverture de votre commerce de fleurs.

Pensez également à faire appel à un cabinet d’étude de marché comme le nôtre.

Analyse des besoins dans la zone de chalandise prévue

Dans cette section de votre étude de marché pour fleuriste, vous vous concentrerez sur les recherches portant sur votre marché local. En particulier, vous devez vous demander :

Quelle est sa taille ? Combien y a-t-il d’habitants ?

Quel est le profil de la population (âge, type d’occupation sociale, revenu disponible, etc.) ?

Combien de résidents sont dans la zone de chalandise ciblée en fonction des opportunités d’achat (mariages, funérailles, anniversaires, Saint-Valentin, etc.) 

Combien d’entreprises vous inviteront à décorer des ateliers, des bureaux, des événements ? N’oubliez pas non plus d’identifier les paysagistes, les organisateurs de mariages et les architectes d’intérieur qui pourraient vous intéresser.

Cette analyse de votre zone géographique vous permettra également de mieux appréhender les points d’intérêts :

Lesquels attirent le plus de clients potentiels et pourraient donc être des zones intéressantes où s’implanter ?

Bien sûr, vous aurez l’opportunité de mieux comprendre les attentes des clients au niveau local :

Que manque-t-il aujourd’hui au marché local ? Quel positionnement serait optimal pour ouvrir un magasin et commercialiser des plantes vertes et fleuries ?

Pour trouver ces informations, visitez le site Web de la ville et de la région sur Google Maps pour tout savoir sur la démographie.

Encore une fois, il est essentiel d’être sur le terrain, dans la rue ou de participer à des salons pour rencontrer vos prospects et discuter avec eux : vous apprendrez beaucoup en discutant avec une vingtaine de clients potentiels.

Analyse concurrentielle du marché local : étape clé de votre étude de marché d’un fleuriste

Dans cette étude de marché, vous devrez vous poser quelques questions sur vos concurrents pour en avoir une idée assez générale.

Combien de magasins concurrents ont été établis sur le marché local ?

Quel est leur positionnement commercial ?

Quel genre de produits proposent-ils ?

À quels prix ? Quels sont leurs clients cibles ?

Cette première série de questions vise à découvrir ce que vous pouvez proposer de mieux, de différent, en complément de l’offre existante.

Vous vous intéressé également à la taille de vos concurrents directs et indirects.Aussi, posez-vous les questions suivantes :

Quel est leur revenu ?

Quel est la taille de leur effectif ? Quelle est leur capacité et surtout la superficie de leur magasin en mètres carrés ?

Quelle est leur capacité financière ?

Les entreprises indépendantes seront certainement désavantagées par rapport aux grandes marques.

Zone de concurrence

Vous devrez également prendre note de l’endroit où ils se trouvent. Par exemple, certaines zones semblent-elles plus attractives que d’autres ? Y a-t-il une zone non desservie ?

 Ensuite, jetez un œil à la réputation de vos futurs concurrents fleuristes :

Ont-ils une bonne image ou sont-ils en difficulté ? Selon vous, quelle est la raison de leur succès ?

Qu’est-ce que les clients aiment ?

Est-ce parce que leur zone de chalandise est trop petite ou peu peuplée ?

Ou est-ce simplement parce que leur offre ne semble pas à la hauteur des attentes des clients ?

Stratégie de fidélisation des concurrents

 Enfin, essayez de noter leur stratégie d’acquisition et de fidélisation des clients :

Comment communiquent-ils et sur quels canaux ?

Quelle est leur stratégie promotionnelle ?

Leur stratégie marketing est-elle pertinente ou pensez-vous pouvoir faire mieux ?

De quelle prévisionnel budgétaire aurez-vous besoin pour mener à bien les actions que vous envisagez ?

N’oubliez pas, dans cette analyse concurrentielle, de vous concentrer sur la concurrence indirecte. On pense notamment aux sites de vente en ligne et aux supermarchés qui vendent parfois des bouquets de fleurs. Sans oublier les alternatives aux fleurs, souvent choisies comme cadeaux, comme les chocolats, les bijoux ou encore les livres.

Définissez votre offre en tant que fleuriste

A ce stade de l’étude de marché pour les fleuristes, vous devez avoir réuni suffisamment d’éléments pour prendre la bonne décision concernant votre création d’entreprise :

Si votre travail a confirmé l’idée que ce fleuriste est un projet viable, alors vous devez définir un emplacement commercial exact. Cela devrait inclure les éléments suivants :

Une clientèle cible clairement définie.

Une offre de produits qui se différencie des produits concurrents.

Une offre marketing qui répond à une forte demande client.

Et enfin, une stratégie d’acquisition et de fidélisation bien rodée.

Validez votre offre avec une étude quantitative

Jusqu’à présent, vous avez certes investi du temps mais peu d’argent dans votre projet de fleuriste. Avant de lancer votre propre boutique, nous vous recommandons vivement de valider votre offre commerciale en vérifiant qu’elle répond aux attentes de votre prospect.

Pour cela, vous devez faire un test grandeur nature et le présenter à votre persona. Cela vous permettra de valider le concept en obtenant une indication claire de l’intérêt ou de l’intention d’achat. Il s’agit donc de réaliser une étude quantitative.

Par exemple, pour un fleuriste, vous pourriez envisager de louer un étal de marché, de créer une boutique éphémère ou un kiosque fleuriste, ou encore de vous associer à un événement qui correspond à votre niche.

Après avoir réalisé l’étude de marché d’un fleuriste, allez plus loin en rédigeant votre business plan.

Une fois votre étude de marché terminée, vous pouvez maintenant vous concentrer sur un autre élément essentiel de votre projet de fleuriste : le business plan.

L’objectif est simple : il s’agit d’affiner le montage du projet et de vérifier que l’entreprise survivra, au moins sur le papier.

Le business plan est un outil stratégique pour votre entreprise

Dans le business plan d’un fleuriste, il est capital de détailler le projet et de décrire ses objectifs stratégiques, commerciaux et financiers pour les trois premières années d’activité.

Bien sûr, il sera remis à jour pendant les premiers mois de votre activité. Mais il peut toujours servir de point de référence.

Le business plan d’un fleuriste : soutien nécessaire pour convaincre votre partenaire

Pour un fleuriste, comme pour tout autre projet, un business plan est indispensable pour convaincre ses futurs partenaires, notamment ses investisseurs et fournisseurs.

Le business plan est divisé en deux parties :

La première est une partie rédactionnelle détaillant les différents aspects du projet (étude de marché, positionnement commercial, structure juridique, plan marketing, etc.). La deuxième partie, chiffrée, vise à détailler le besoin financier initial et à mettre en évidence la rentabilité potentielle de votre activité de fleuriste.

La production de ce document technique peut sembler fastidieuse, voire intimidante. C’est pourquoi nous vous recommandons de faire appel à des professionnels afin de mettre toutes les chances de votre côté. 

Nos experts se tiennent à votre disposition afin de vous aider à préparer soigneusement votre projet et ainsi augmenter les chances de succès de votre activité de fleuriste.

Fondateur de Give a Boost

Hugo MASSUCCI

Diplômé de SKEMA Business School, Hugo accompagne depuis 2019 plusieurs centaines d’entrepreneurs chaque année souhaitant s’implanter en Europe ou en Afrique. Son expertise en stratégie d’entreprise lui a permis d’obtenir des accords bancaires pour plus de 97% des porteurs de projet accompagnés.

Vous avez une question ?

Give a Boost est un cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies d’entreprises et a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs dans leurs prises de décisions en amont de la création de leur société.

À propos
Give a Boost
16 rue de la digue,
59800 Lille
contact@giveaboost.fr
+33 6 23 40 05 90

© Give a Boost 2024 – Tous droits réservés – Mentions légales – Conditions générales – Politique de confidentialité

Vous n'êtes plus qu'à un clic
de votre guide !